PilotsEYE.tv

Boston A350

Lufthansa's next Topmodel

Description de vol

Le temps des quadrimoteurs en tôles d’aluminium est définitivement révolu. Le nouvel A350 repré­sente maintenant le futur de la construction des avions de ligne. Ce qui veut dire en clair : grâce à la fibre de carbone, 20% de poids en moins et 25% de carburant d’économisé.

Installé confortablement dans le premier vol de Munich vers Boston, le chef de la flotte et commandant de bord, Martin Hoell, nous explique les différentes étapes de construction de ce premier exemplaire des 25 en « phasing in » qu’il a sous sa responsabilité. PilotsEYE l’a accompagné lors des visites des usines de Hambourg, Stade, Brème et jusqu’à la ligne d’assemblage finale (FAL) à Toulouse.

Pour la première fois en dix ans, PilotsEYE est parvenu à filmer le presque secret vol d’acceptation, durant lequel par exemple tous les systèmes hydrauliques – indispensables au pilotage – seront déconnectés lors du vol réel. Le vrai test d’un cas d’urgence.

Également une première, la découverte devant nos caméras du “Iron Bird“, le squelette des systèmes d’un appareil, qui a été construit dans un hangar secret, trois ans avant le tout premier prototype.

Un éblouissant résultat – avec de la bande adhésive

“C’est un petit morceau de piste, qui a probablement percuté en Inde, d’où est arrivé l’appareil “ pense le commandant. Il sera montré comment l’impact d’une petite pierre jaune sur un des volets d’atterrissage sera rapidement réparé. La similitude avec la réparation des Trabans n’est que pure coïncidence.

L’impression d’avion – première pièce de série d’une imprimante 3D

Alors que les petites pièces de plastique – n’ayant pas trait à la sécurité – comme les capots de siège où les couvercles de fermeture – sont déjà imprimés en 3D depuis des années, commence avec l’A350 la nouvelle ère : „Impression 3D de titane“. Grâce à la méthode connue sous le nom de fusion laser, sont fusionnées des milliers de couches de poudre de titane grâce au laser afin de former une unique pièce que seule la nature peut normalement façonner. Nous montrons où la première pièce de série imprimée pour l’aviation sera montée.

Construction du fuselage à Hambourg – 1000 rivets sans erreur

Fait de quatre grosses pièces de fibre de carbone et de milliers de rivets, est créé à l’usine de Hambourg le fuselage de l’A350. Et ce qui devient immédiatement visible est que la partie jaune, haute comme une maison, contenant le planché où les passagers pourront s’assoir sera tout d’abord mesurée et alignée au laser, puis seulement après sera assemblée aux autres.. Cela garantie une précision absolue et une stabilité parfaite. Une image qui restera dans les souvenirs.

Aile en fibre de carbone – plusieurs couches, d’autant plus solide

La plus grosse pièce de l’A350 – l’aile de 35m de long – vient de Hambourg-Stade. Y-sont déjà produites depuis 1983
des pièces constituées de plastique renforcé par fibres de carbone. Le plus intéressant dans la coque supérieure de l’aile est la technique de superposition de bandes. De ce fait il n’y aura toujours que le nombre de couches nécessaires dans chaque partie afin d’assurer la solidité demandée. Et ensuite elle passe dans un four chauffé à 180 degrés …

Tous moteurs éteins – incident majeur en simulateur

Que se passe-t-il en fait lorsqu’en vol les deux moteurs s’arrêtent ? Cet incident majeur théorique est travaillé régulièrement en simulateur et PilotsEYE montre pour la première fois comment les deux candidats – des instructeurs – transpirant sous leurs masques à oxygène, remplieront la mission.

Vol d’acceptation – test de conduite dans les nuages

L’attente n’a pas été vaine, après dix années et beaucoup de refus PilotsEYE a obtenu l’invitation pour le vol d’essais du D-AIXC – son deuxième vol – équipé avec plusieurs caméras. La raison de cette réticence est l’excitation de chaque partie avant que l’appareil – d’un prix approximatif de 350 millions de Dollars – ne soit donné à son propriétaire. Le point culminant du test est lorsque les deux systèmes hydrauliques sont arrêtés en vol, ce qui conduit en général à rendre le vol incontrôlable. Pas avec l’A350.

Iron Bird – l’oiseau de fer dans la zone interdite

Trois ans avant le premier prototype de l’A350 (MSN001) étaient assemblés les systèmes vitaux de l’appareil avec tous les composants originaux. C‘est avec ce squelette modélisé que réussit Chris Norden, notre pilote d’essais dans ce film, la première mission. Pour le commandant de bord Martin et PilotsEYE s’entrouvrent les portes sécurisés.

Présentation – la fête de bienvenue de l’année

Quand le rideau tombe commence une nouvelle ère. Pour accueillir le premier des 25 exemplaires commandés, célèbrent 1000 invités dans – l’un des plus gros espaces de fête – un hangar réaménagé et décoré à Munich. Mais comment fait-on la fête lorsque l’invité d’honneur de la soirée fait 66m de long et pèse 116 tonnes ? PilotsEYE a recueilli les témoignages de meilleurs vœux.

À destination de Boston

Munich (DE), Wurtzbourg, Aix-la-Chapelle, Anvers (NL), Londres (GB), Cardiff, Cork (IE), Atlantique, Terre-Neuve (CA), Fredericton (CA), North Haven (USA), Golfe du Maine, Boston, 6367km (3438NM)

Nouveau dans l‘épisode 19

“Mon objectif, rendre la réalité un peu plus compréhensible, et pour la première fois avec la collaboration réussie de Flightradar24“ nous garantit le producteur Thomas Aigner. Pour la première fois, vous pouvez entendre et voir le trafic évoluant dans les environs de l’appareil.

Le pilote dirige – le centre pense

Nous connaissons cette image, en particulier lors des décollages de fusées de la NASA. Airbus possède dans tous les cas un centre de commande similaire, dans lequel toutes les images et paramètres d’un vol d’essai sont retransmises en direct. Le directeur de la télémétrie montre, pour ces visiteurs, toutes les images et données du tout premier vol du prototype – le 14 Juin 2013 – sur les écrans, et dévoile ainsi les détails de ce jour mémorable. Passionnant comme le jour de la retransmission en direct.

Le coupe-tout – un jet d’eau supersonique

“ Depuis que nous coupons nos caissons d’aile par jet d’eau, nous faisons l’économie de dix outils traditionnels“ garantit Matthias Brenke, le responsable de la fabrication des ailes à Stade dans la région de Hambourg. Cette technique utilise un mélange d’eau et sable à vitesse sonique qui est dirigée à travers une fine buse. Une expérience vraiment insolite.

Apprendre des erreurs – la nouvelle sécurité à bord de l’A350

Des pilotes inconscients après une perte de pressurisation (comme lors de l’accident du Helios Airways en 2005), appartient au passé. La nouvelle fonction “Auto Emergency Descend“ commence automatiquement après 15 secondes la descente à une altitude de sécurité, connue sous le nom de MORA (Minimum Offtrack Altitude), afin de procurer à l’équipage et au passager assez d’oxygène, et de reprendre le contrôle. Intelligent !

Un tandem parfait – Dans le cockpit et les commentaires

Cette fois aussi, les deux pilotes ont préalablement vu le film. Leurs commentaires personnels et anecdotes sont comme toujours un véritable délice pour tous les passionnés d’aviation et de la série. La façon très instructive qu’ont les pilotes de décrire leur métier est une bonne raison de revoir le film avec la piste audio 2.

Le PEFB – Toute la documentation de vol en PDF

Pas seulement pour le pilote de simulateur, mais aussi pour les fans qui souhaitent se plonger plus profondément dans le sujet, PilotsEYE.tv propose tous les documents de vols, dont certains manuscrits, en téléchargement gratuit. Du plan de vol aux cartes météo, incluant aussi les messages radio clés et l’itinéraire sur Google. „PilotsEYE briefing de vol” en PDF @ http://PilotsEYE.tv/downloads

Fonds d’écran – Art du vol pour votre écran

Les plus belles photos, extraites du film et préparées spécialement pour moniteur, sont disponibles gratuitement en téléchargement à l’adresse : http://PilotsEYE.tv/downloads

Les photos : LANDMARK – DEEPSLEEP – DOUBLECROSS – WINTER­WONDERLAND – CONTROLLING – INANDOUT – WATERINGPLACE – DXB – HERSHINESS – POLITE – FAHRVERGNUEGEN – HEAVYMETAL – WINGSPANNER – TURNEDON – KIDSMILE – CARBONCOPY – SKINNY – SWEATNOTEARS

Prix et disponibilité des DVD,  Blu-ray et VoD

PilotsEYE.tv No. 19 BOSTON A350 “Lufthansa’s next Topmodel” est déjà disponible en DVD et Blu-ray pour 29,90 Euro. Directement sur le site web de Pilots­EYE, Amazon.de ou Amazon.uk, dans les boutiques d’aéroports ainsi que dans les commerces de produits d’aviation ou de multimédia. Tous les films sont aussi disponibles en vidéo à la demande (VOD) pour 14,90 Euro sur : http://petv.co/pevod

DVD:   EAN 4260139480296  ISBN 978-3-943781-29-8  ASIN: B0711WL4R3
BD:      EAN 4260139480395  ISBN 978-3-943781-39-7  ASIN: B0725PC74L

SOUS TITRES:  ANGLAIS • ALLEMAND • FRANCAIS • ESPAGNOL • TURQ • CHINOIS

Plus de photos: https://flic.kr/s/aHsm6h2W1v

Video
Codec:            H264 (Blu-ray)       Mpeg2 (DVD)
Resolution:      1080p24 (Blu-ray) 576i50 (DVD)

Audio

Hi-Fi – Stereo

Playback
Region all

No restrictions
Autoloop

Vol de données & Équipage

  • Numero de vol: LH424
  • Avion: Airbus A350
  • Durée: 140 min
  • Captain |
    Martin Hoell
  • Captain |
    HansPeter Jaehner

Boutique

Sous-titres

CN, DE, EN, ES, FR, TR

Toutes les activités

L’impression d’avion – première pièce de série d’une imprimante 3D
Aile en fibre de carbone – plusieurs couches, d’autant plus solide
Construction du fuselage à Hambourg – 1000 rivets sans erreur
Tous moteurs éteins – incident majeur en simulateur
Iron Bird – l’oiseau de fer dans la zone interdite
Présentation – la fête de bienvenue de l’année
Le pilote dirige – le centre pense
Le coupe-tout – un jet d’eau supersonique
Fonds d’écran – Art du vol pour votre écran
Le PEFB – Toute la documentation de vol en PDF
Un éblouissant résultat – avec de la bande adhésive
Vol d’acceptation – test de conduite dans les nuages
Un tandem parfait – Dans le cockpit et les commentaires
Apprendre des erreurs – la nouvelle sécurité à bord de l’A350

Photos

Photos