PilotsEYE.tv

San Francisco A380

Le dernier vol de JR

Description de vol

Le 12ième épisode montre pour la première fois le vol allez-retour complet d’un A380 durant les derniers vols du pilote le plus haut gradé à la Lufthansa, Jürgen Raps.
Une heure d’avance grâce au nuage volcanique

L’éruption d’un volcan islandais signifie généralement la fermeture de l’espace aérien européen tout entier. Pas avec le “Grímsvötn”. Quand il entre en éruption ce jour-là, seules les couches inférieures de l’atmosphère au nord-est ont été touchés. Cela signifie que la route vers la côte ouest américaine a dû être déplacée loin vers le nord à la dernière minute – sauvant une heure de vol au passage – au delà du nuage de cendres.

Deux souris et pas de fromage

Une partie du film est consacrée aux innovations dans le “sanctuaire”, dans ce qui est actuellement le poste de pilotage le plus récent et le plus moderne du monde, dont, seules quelques personnes ont été autorisées à y mettre les pieds jusqu’à présent.

La première chose que vous voyez sont les nombreux écrans et deux “repose main” qui ressemblent à des œufs d’autruche – et qui se révèlent être des souris d’ordinateur spécialement conçu pour les pilotes. Ils permettent de déplacer le curseur correctement, même en cas de turbulences. PilotsEYE.tv montre la crème des cockpits, la fierté et la joie des pilotes.

Arrêt dans un mouchoir de poche

BTV est synonyme de “frein de vacation” un nouveau système qui réduit l’usure des freins et qui en même temps offre un meilleur confort aux passagers. Comment ces tout premiers “freins assistés” calculent à l’avance la distance de freinage et déterminent jusqu’à quel point de la piste l’avion va rouler avant qu’il ne s’immobilise est expliqué dans cet épisode d’une façon accessible à tout le monde.

Fontaines d’eau et fanfares

Un rituel particulier dans les aéroports est de faire ses adieux aux pilotes partant en retraite avec ce que l’on appelle “le salut de l’eau” dans lequel environ 50 mètres de hautes arches d’eau sont créées au dessus de l’aéronef par deux camions de pompiers. Dans le fond sonore, vous pouvez entendre l’ouverture de «Tannhäuser» de Richard Wagner, compositeur préféré de Raps.

Le septième oeil sur la queue

Au point culminant de ce qui est actuellement le plus grand avion de passagers au monde, sur la fin, est l’ETACS ou la caméra arrière. Cette mini-caméra donne aux pilotes vue aérienne de l’avion. Ceci est absolument essentiel pour le déplacement au sol car un Airbus A380 mesure près de 80 mètres de large. Pour la première fois PilotsEYE.tv a été autorisée à exploiter le signal de la caméra.

Le “Airshow” n’est pas que du vent

Qui n’a pas un jour ou l’autre maudit les informations obtenues sur le temps le vol restant. Le soi-disant “Airshow”, l’afficheur des informations de vol (carte et temps de vol), a été entièrement revu et amélioré par Lufthansa au cours des dernières années. Certaines parties de cette combinaison d’images satellite et de données réelles sont intégrés dans un film PilotsEYE.tv pour la première fois.

Ce que même les pilotes ne peuvent que rêver

“Au moins une fois dans ma vie je veux sortir de l’avion, sauter sur ma moto et conduire à travers l’aéroport”. Un souhait qui a peut être autorisé il y a longtemps aux “merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines”. Cependant, aujourd’hui, ce n’est pas possible en raison des centaines procédures et réglementations de sécurité – autrement dit, cela ne serait pas possible si ce n’était pas pour un collègue exceptionnel et grâce à beaucoup de bonne volonté. Le tour du passionné de Harley “est et restera une exception unique dans l’histoire de l’aéroport de San Francisco”, explique fièrement le directeur de l’aéroport.

Incendie moteur – réalité simulée

Parallèlement à la construction des premiers A380 dans le hall attenant, la qualification de type et l’examen des premiers pilotes qualifiés pour l’A380, fonctionne à plein régime. L’instructeur d’Airbus créé un incident lorsque l’un des moteurs gauche prend feu après avoir été touché par des oiseaux, dès lors les téléspectateurs sont témoins d’une “procédure anormale”. Ils voient comment les pilotes passent leurs listes de contrôle en revue, entièrement concentrés et calmes, et atterrissent sur la piste 13L de retour à New York (JFK), l’aéroport de départ. L’incendie du moteur étant éteint bien sûr.

Juste une fois au sommet d’un A380

Un endroit où vous aurez rarement l’occasion de croiser un commandant de bord est au dessus d’un avion qui est en cours d’inspection le jour de la visite du hall d’assemblage, tout comme pour le poste de pilotage qui est presque achevé mais a encore des chaises de bureau normales en lieux et place des sièges des pilotes. La manipulation manuelle du gouvernail est amusante à regarder. Voir la section des passagers à nu et pas encore été aménagée, ou en comparer la taille du train d’atterrissage avec les personnes à côté, vous laisse sans voix.

Vivez votre rêve, ne rêvez pas votre vie

«Je n’ai jamais regretté un seul jour de mes 41 années de vie professionnelle. Chaque jour et chaque mission a été aussi passionnant et intéressant que j’avais espéré », explique Jürgen Raps avec une larme à l’oeil. Du jour où il a commencé sa formation de pilote à l’aide des personnes qui l’ont accompagnés dans cette démarche, y compris les superviseurs, le film montre les étapes les plus importantes dans la carrière d’un des pilotes allemands les plus connus: «De pilote stagiaire au conseil de direction ».

Une fois dans la vie sous le Golden Gate

Pour ce qui est des dimensions , vous pourriez le faire avec l’A380. Mais ce désir se réfère à l’excursion en bateau que Jürgen Raps offre aux 60 amis qui voyagent avec lui. Nous aimerions savoir comment un commandant de bord célèbre avec ses amis les plus proches. Nous l’accompagnons, au milieu du film, sur le terrain de golf, à bord d’un catamaran et au dîner sur les falaises surplombant le pacifique en dehors de la ville.

Le Golden Gate – sans un nuage dans le ciel

San Francisco est connue pour ses bancs de brouillard, provenant de la mer, qui se déplacent sur les collines et dissimulent la plupart du temps les monuments de la ville. La météo doit aimer Jürgen Raps. Chaque jour de tournage, le pont s’est révélé dans toute sa splendeur surtout le jour du survol direct à 600 mètres de hauteur pour lesquels une autorisation spéciale a été accordée. C’était un cadeau de départ à la retraite de NorCal TRACON, le contrôle aérien de Californie du Nord.

Groenland, terre de beauté

L’ itinéraire inhabituel permet une vue rare sur le volcan actif le plus septentrional sur la terre, le volcan Beerenberg sur l’île de Jan Mayen. Le film offre des vues imprenables lors du passage du Groenland le long du 75e parallèle, comme par exemple une vue magnifique sur le Fjord Keyser Franz Josef.

Piste changeante

Une combinaison gauche-droite attend l’équipage à l’approche de Francfort. Au dessus de Bischofsheim l’avion est réaffecté sur la piste 25 gauche. Mais juste au moment où toutes les données ont été réenregistrées dans le système, il est de nouveau assignée sur la 25 droite. Peut-être simplement pour donner à Jürgen plus de temps afin de vraiment savourer ses derniers instants aux commandes?

Documents détaillés pour revivre les vols

Pour les fans de simulateur qui veulent explorer le sujet plus en profondeur, PilotsEYE.tv fournit l’ensemble des documents de vol, certains d’entre eux manuscrits. Du plan de vol à la carte météo, des messages les plus importants du contrôle aérien à l’itinéraire Google. Le PEFB, le “Briefing de Vol PilotsEYE”, est disponible gratuitement en cliquant ici (PDF): http://pilotsEYE.tv/downloads

Qu’est-ce que l’homme lui-même pense de tout cela?

Jürgen Raps eu le privilège d’être le premier à voir le film final, mais seulement avec un microphone, et seulement en promettant qu’il allait commenter chaque scène. Cela signifie que toutes ses pensées et ses explications peuvent être écoutés sur la piste 2 – avec la bande originale. Cela ne devrait laisser aucune question sans réponse …

Le facilitateur

C’est aussi Raps Jürgen, qui a permis il y a huit ans à PilotsEYE.tv, pour la première fois au monde, de tourner un film  dans un cockpit avec plusieurs caméras, à cette époque dans un A340 aussi en route vers San Francisco (Série n° 01). Nous avons bouclé la boucle, depuis nos débuts, à la fin de sa carrière de pilote actif.

Merci, Jürgen, pour cette occasion unique!

DVD: EAN 4260139480227  ISBN 978-3-943781-22-9  ASIN B008426JFQ
BD:   EAN 4260139480326  ISBN 978-3-943781-32-8  ASIN B008426JG0

Vol de données & Équipage

  • Numero de vol: LH 454/455
  • Avion: Airbus A380-800
  • Durée: 140 min
  • Chief Pilot & Captain |
    Jürgen Raps
  • Captain |
    Robert Jülicher
  • Sen first Officer |
    Harald Tschira

Boutique

Sous-titres

DE, EN, FR

Toutes les activités

  • Le Golden Gate – sans un nuage dans le ciel
  • Une fois dans la vie sous le Golden Gate
  • Ce que même les pilotes ne peuvent que rêver
  • Incendie moteur – réalité simulée
  • Juste une fois au sommet d’un A380
  • Le septième oeil sur la queue
  • Groenland, terre de beauté
  • Piste changeante
  • Le facilitateur
  • Arrêt dans un mouchoir de poche
  • Deux souris et pas de fromage
  • Fontaines d’eau et fanfares
  • Une heure d’avance grâce au nuage volcanique
  • Vivez votre rêve, ne rêvez pas votre vie
  • Documents détaillés pour revivre les vols
  • Le “Airshow” n’est pas que du vent
  • Qu’est-ce que l’homme lui-même pense de tout cela?

Photos

Photos